Courir pour Nobody’s Dog France

Bonjour les amis,

Nobody’s Dog France est une belle association qui me tient vraiment à cœur, autant par son but (placer en famille des chiens qui ont besoin d’amour) que par le côté humain et attachant des cadres de cette dernière.

C’est donc sans réfléchir (même si ça m’arrive plus d’une fois par jour) que je vais courir pour Nobody’s Dog France fin mai (26 et 27). Mon challenge, après ma 3ème participation à une épreuve de 6 jours (144 heures) de course à pied, sera d’être au départ de l’Ultrathlétic’Ardèche, en compagnie d’une centaine de concurrents, habitués aux ultras.

L’Ultrathlétic’Ardèche, c’est une distance de 208 km à parcourir en moins de 36 heures sur les routes d’Ardèche… Autant vous dire qu’il y a du dénivelé. Pour en rajouter, il faudra avoir son petit matériel avec soi (1 litre de boisson, 500 kcal en alimentation et diverses choses). Du coup, mon sac à dos va m’accompagner et Dieu sait que je n’aime pas trop courir avec un sac…

Afin d’aider l’association Nobody’s Dog France, j’ai ouvert une cagnotte sur Leetchi qui je l’espère, va aider un maximum les loulous du chenil.

Voici le lien les amis : ICI

Enfin, voici l’interview faite de Lydia Bessard, Présidente de l’association, dans le cadre de ma participation aux 6 jours de France en 2016.

Bonne lecture et faites un geste les amis !

****

Bonjour Lydia,


Pourrais-tu te présenter et présenter l’association Nobody’s Dog ?

Bonjour ! J’ai 28 ans et je viens de Lyon. L’association a été créée en avril 2012 mais je connais le refuge de Becej depuis février 2010. Le but de l’association est d’améliorer les conditions de vie des chiens serbes, en particulier ceux vivant dans notre refuge partenaire à Becej, de leur trouver des familles en Europe (principalement France, Belgique et Suisse) et de les rapatrier, et enfin de sensibiliser le plus de monde à la souffrance des animaux domestiques et à l’importance de la stérilisation.


Pourquoi cette association ?

Nous avons créé cette association car le sort des chiens serbes nous a touché. Ils n’ont rien. Quand je suis arrivée en 2010, il n’y avait pas d’enclos, pas de ciment. Les chiens erraient dans le refuge, se battaient, s’entretuaient. La plupart n’avaient pas de noms. Ils étaient maigres, pataugeaient dans la boue. La misère animale à l’état pur. Nous avons fait du chemin en 6 ans en créant des enclos pour séparer les plus petits, les plus faibles, en cimentant plusieurs espaces pour qu’ils ne soient pas toujours dans la boue, en identifiant, stérilisant et vaccinant chaque chien. Mais nous avons toujours besoin de dons car les chiens arrivent sans cesse au refuge.

 

Combien y a-t-il de chiens dans le refuge ?

Aujourd’hui il y a 229 chiens présents au refuge. Ce qui est beaucoup trop, la capacité d’accueil est normalement de 150.

 

Est-il difficile de leur trouver un vrai foyer où ils pourront être aimés ?

Oui c’est difficile car nous sommes très strictes et il y a un délai d’environ 4-5 mois pour avoir son chien. Certaines de nos conditions rebutent des potentiels adoptants, mais nous ne plaçons jamais pour placer. Ou la famille est géniale et adaptée au chien choisi ou tant pis. Mais on trouve tout de même des personnes super et motivées pour nos loulous. Nous préférons faire de la qualité que de la quantité.

 

Combien y-a-t-il de familles d’accueil en France ? Es-tu à la recherche de nouvelles familles ?

Nous avons très peu de familles d’accueil, environ 3 ou 4. Nous sommes à la recherche de personnes motivées et pouvant accueillir des chiens sur du long terme. Mais nous ne souhaitons pas en avoir trop car l’association n’a pas les moyens d’assumer beaucoup de chiens non adoptés (l’association prend en charge l’intégralité des frais vétérinaires des chiens en famille d’accueil) et les familles ont “carte blanche” en ce qui concerne les soins. Nous souhaitons apporter le meilleur aux loulous que nous prenons en charge.

 

Depuis que l’association existe, combien de chiens ont trouvé une nouvelle famille ?

Depuis la création de l’association, 213 chiens ont trouvé leur famille.


Si je ne me trompe pas, tu es végétalienne/végane . Pourquoi avoir choisi ce mode de vie et d’alimentation ?

Oui je suis effectivement vegan 🙂 Même mes chiens ont une alimentation végétalienne et ils sont en super forme. J’ai choisi ce mode d’alimentation car j’ai ouvert les yeux sur ce qu’il se passe réellement dans les établissements agricoles. J’ai fait un BTS en productions animales, pendant deux ans j’ai été plongée dans ce milieu et j’en suis ressortie choquée. Les maltraitances, horreurs, mutilations, violences gratuites faites aux animaux sont tout simplement insupportables. J’ai donc choisi de supprimer de ma vie toute cette abomination et préféré un mode de vie respectueux de toute forme de vie.

 

Quels sont les besoins de l’association Nobody’s Dog ? Comment vous aider ? Comment vous contacter ?


Plusieurs sortes de dons sont possibles. Vous pouvez faire des dons matériels comme nous envoyer des colis avec des pipettes anti-puces, du lait maternisé en poudre, ou des dons ciblés, comme faire un don pour stériliser un chien en particulier. Un système de parrainage est également mis en place, chaque mois vous pouvez verser une somme pour un chien et nous pouvons le préparer pour l’Europe pour que sa venue en France soit plus rapide s’il trouve des adoptants. Nous avons également des cagnottes pour nous aider dans des gros projets, comme cimenter un enclos ou payer le traitement d’un chien malade. Vous pouvez aussi partager nos actions, nos posts, nous demander des flyers pour les afficher chez votre vétérinaire ou avoir un coup de cœur pour un de nos loulous !

 

Pour nous contacter : nobodysdog@hotmail.fr

ou notre page Facebook Nobody’s dog France (Becej)

ou notre site internet http://nobodysdog.e-monsite.com


As-tu un point particulier à aborder ?


Oui j’aimerais insister sur deux choses importantes : s’il vous plait, si vous cherchez un chien, allez voir dans les refuges. Je comprends que tout le monde n’ait pas envie de faire une démarche compliquée comme adopter un chien serbe. Mais allez dans le refuge près de chez vous, sauvez un loulou qui sera bientôt sur la liste d’euthanasie. Adoptez, n’achetez pas votre ami. Et ensuite, s’il vous plait, stérilisez vos animaux. Il y en a déjà tellement, qui attendent dans le froid, enfermés pour n’avoir commis aucun crime. Il n’y a aucun intérêt de faire reproduire son animal tant que les refuges sont pleins.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *